Q : « Très bonne idée, les masques, mais on n’en a pas et il y a une pénurie mondiale »

  • par

Il est vrai que les stocks de masques chirurgicaux ne sont pas disponibles pour équiper immédiatement l’ensemble de la population. Mais les masques artisanaux apportent une protection qui ferait la différence dans un premier temps (voir plus haut). Des instructions sur la fabrication de masques sont disponibles en ligne, voir pour un argumentaire complet et de nombreux exemples ce site créé par des médecins lillois EAP-Écrans Anti-Postillons.
Par ailleurs, la Chine a montré qu’en mobilisant son industrie elle était capable de développer à court terme une capacité de production significative : ainsi le constructeur automobile BYD a développé en 2 semaines des machines de fabrication des masques et produit désormais 5 à 10 machines par jour. BYD a constitué à mi-mars (en un mois) une capacité de production de 5 millions de masques par jour, équivalent au quart de la production totale en Chine avant la crise. Lire l’article de InsideEVs.
La France compte de nombreuses industries de pointe (automobile, aéronautique, armement). En mobilisant ces ressources il paraît possible de viser l’autosuffisance en matière de masques chirurgicaux grand public à horizon de 2 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *